Restaurant indien : 3 plats à découvrir de toute urgence

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Après avoir entendu parler des merveilles culinaires venant d’Inde, vous avez décidé de passer à l’étape de la dégustation. Cependant, étant à votre premier essai vous n’avez aucune idée des repas par lesquels vous devez débuter votre expérience. Il faut dire qu’avec la variété de mets proposée par ce pays, que le choix n’est pas facile. Toutefois, vous gagnerez à commencer votre découverte par les samoussas, les naans et le dhal.

Les célèbres samoussas

Proposé dans le restaurant Indian Palace et dans bien d’autres établissements, le samoussa est un met originaire du Moyen-Orient et de l’Asie centrale. Il a acquis la nationalité indienne depuis qu’il a voyagé dans le pays entre le XIIIe ou le XIVe siècle. Il s’agit d’un beignet de forme triangulaire constitué d’une petite couche de pâte de blé.

À l’intérieur de ce triangle se trouve une farce qui traditionnellement doit être composée de viande ou de légumes, de piment et d’épices comme le curcuma et la coriandre. La recette varie en fonction de la région indienne où le plat est proposé. Il est par exemple cuit au lieu d’être frit dans certaines localités.

plat indien samoussas

Les naans

Le naan est l’une des plus grandes variétés de pains que vous retrouverez en Inde. Provenant de l’Asie centrale et du Sud-Est, c’est un type de pain fait avec de la farine de blé cuite sur la paroi d’un four en terre cuite. Réservé aux nobles, il était servi lors des petits déjeuners de la famille royale avec de la viande de mouton haché.

Pouvant être classé dans les classiques de la gastronomie indienne, il retrouve aujourd’hui sa place sur la table à chaque repas indien. Moelleux et savoureux, le naan accompagne dans le nord de l’Inde les plats en sauce. Il se mange généralement nature, toutefois sa saveur est décuplée lorsqu’il est imprégné de sauce épicée.

Comme la majorité des mets gastronomiques, le naan se décline en plusieurs variétés succulentes. Ne soyez donc pas surpris d’en trouver au fromage, parfumé aux graines de nigelle, de coriandre ciselée et d’ail écrasé. Il peut être aussi farci de noix et de raisins secs ou de pomme de terre. Quelle que soit la variété pour laquelle vous opterez, il enchantera votre palais de saveurs délicieuses.

Le plat de Dhal

Mets fait à base de légumineuses, le Dhal est l’un des incontournables de la cuisine indienne. Cela s’explique par le fait que près de 30 % de la population est végétarienne. Riche en en vitamine, il vous permettra de fait le plein de fer, de magnésium, de protéine végétale et de calcium.

Il s’agit en effet d’un plat délicieux qui s’accompagne traditionnellement avec du chapati (une variété de pain indien sans levain proche du naan) et du riz. Dans le sud du pays, le Dhal se présente comme un ragoût de légume à base de bouillon fait avec du tamarin ou de lentilles urad. Cette variété est servie avec des gâteaux à base de lentille comme l’idli et le vadai ou avec du riz.

Il y a également le Dhal Tadka qui est fait avec des lentilles jaunes ou corail et des condiments et épices frits. Le Dhal Fry est composé de pois chiches cassés et de lentilles corail. Pour finir, il y a le Dhal Makhani qui vous permettra de déguster un mélange de haricot rouge et des lentilles.