Le vin blanc de macération: la particularité du vin orange

Partager

 

Bien qu’il soit peu connu du grand public, le vin orange se voit loin d’être un gadget commercial ou un simple effet de mode. Remontant à l’époque de l’Antiquité, le vin blanc de macération séduit fortement les passionnés par sa saveur fruitée.

Le vin orange : un vin particulier et complexe

 

Une couleur particulière

Le vin orange de son appellation technique vin blanc de macération ou vin blanc macéré est un vin qui s’aspire du vin rouge et du vin blanc. Ce vin provient de cépages blancs, c’est-à-dire de raisins blancs et est laissé en macération ou en fermentation pendant une certaine durée avec ses parties solides telles que les peaux, les pépins ainsi que les rafles. Se caractérisant principalement par une extraction de couleur, d’arôme ainsi que de structure, le vin blanc de macération se différencie de manière importe du vin blanc. Caractérisé comme la quatrième couleur de vin, le vin blanc n’est toutefois à ne pas confondre avec les vins semblables tels que vins oxydés, madérisés ou encore liquoreux.

 

L’origine antique du vin orange

Bien que sa consommation soit limitée, le vin orange doit sa technique de vinification au peuple de Géorgie datant de 4 000 ans avant J-C. En se répandant à travers les frontières de l’Italie, le vin orange retrouve actuellement, et ce, depuis les années 2000, une consommation internationale suivant les techniques d’origine. Ces dernières se caractérisent notamment par la macération des vins en amphores enterrés ou grandes cuvées appelées kvevris.

 

Des saveurs fruitées

Grâce à la finesse du travail des vignerons sur les vignobles blancs, le vin orange possède un goût des plus particuliers. Bien que le goût du vin se décline en fonction de sa maturité, le vin orange possède toujours dans sa généralité des arômes minéraux. Semblable aux vignes rouges, la peau de ces raisins sont constitués de tanins ce qui offre le caractère tanique au vin. Majoritairement digeste avec un ressenti d’alcool léger, le vin orange soulève une fraîcheur prédominante ainsi qu’une acidité modérée à l’inverse de l’aromatique des agrumes. Etant un vin très sec, le vin orange porte sur un goût peu sucré à texture riche et ample pouvant parfois aller jusqu’à l’amertume intense.

 

Les domaines viticoles et le vin blanc de macération

 

Ayant chacun leurs spécialités respectives en termes de vin, de nombreux domaines se tournent vers la production de ce vin blanc de macération et propose du vin orange comme notamment :

  • le chardonnay dans le Sud ;
  • le Pinot ;
  • le Sauvigon ;
  • le domaine de Bourgogne ;
  • le domaine du Languedoc ;
  • les grands crus Coteaux.

La dégustation du vin orange

 

La température idéale

Pour déguster le vin nature blanc macéré, il est intéressant de se tourner vers la durée de macération. Les vins à tanins peu marqués ayant étés soumis à de légère macération peuvent être consommés à l’identique des vins blancs classiques. Toutefois, il est recommandé de consommer les vins assez prononcés entre 14° et 15°. A cette température, aucune sensation de dureté n’est ressenti ce qui permet au consommateur de l’apprécier dans toute leur complexité.

 

L’idée de la déguster à table

Les amateurs de vins trouvent parfois plaisir à consommer les vins lors des repas à table. En accompagnant les plats, le vin représente une boisson idéale. Toutefois, la question concernant le vin orange n’est pas commune. Comme tous les autres types de vin, le vin blanc de macération se consomme parfaitement lors des repas. Qu’il soit servi à l’apéritif avec du fromage, lors du déjeuner ou d’un dîner, il accompagne parfaitement de nombreux plats dont la viande rouge, les produits de la mer comme le poisson ou encore les plats sucrés-salés.