Le thé peut-il faciliter la digestion ?

Partager

Sur la longue liste des bienfaits du thé, la facilitation de la digestion occupe une place de choix. Si vous doutez encore de la capacité du thé à aider l’organisme à vite synthétiser les aliments, cet article est donc pour vous. En effet, ici, nous explorons les différentes composantes contenues dans le thé et qui lui permettent de jouer ce rôle.

 

L’eau, premier élément du thé qui facilite la digestion

 

L’eau est l’un des éléments essentiels qui entre dans la composition du thé et du rooibos, qui n’est rien d’autre que du thé sans théine. Vous pouvez acheter du rooibos en ligne en cliquant sur le lien. Cette boisson, l’eau pour y revenir, à l’état naturel, est très connue pour faciliter la digestion. D’ailleurs, pour les nutritionnistes, un homme doit beaucoup s’hydrater pour faciliter la digestion. Puisque dans le cas du thé, elle est mélangée à d’autres éléments que nous dévoilerons dans la suite, elle est encore plus efficace dans le processus de la digestion. Si à l’état naturel, il est conseillé de boire plusieurs litres d’eau par jour, surtout en période de forte chaleur, dans le cas du thé, quelques tasses seront suffisantes en une journée. Ce premier élément explique en partie la capacité du thé à faciliter la digestion.

 

La catéchine joue aussi un rôle très important dans la digestion

 

Voilà une autre composante du thé grâce à laquelle cette boisson parvient à faciliter la digestion. En effet, le thé contient quatre différents types de catéchines, à savoir l’épigallocatéchinegallate (EGCG), le gallate d’épicatéchine (ECG), l’épigallocatéchine (EGC) et enfin l’épicatéchine (EC). Ces différentes catéchines font partie des éléments qui confèrent au thé toute son importance. Entre autres, les catéchines contrôlent l’appétit, d’où son effet coupe-faim. Ils aident aussi à réguler l’activité cardiovasculaire et confèrent aussi plus de résistance à l’émail des dents. En plus de tout cela, les catéchines boostent également les enzymes du foie, organe très sollicité dans le processus de la digestion.

 

Le thé améliore la flore intestinale

 

Encore appelé microbiote intestinal humain, la flore intestinale est l’ensemble des éléments qui interviennent dans le processus de la digestion. On peut déjà conclure que la flore intestinale est très importante pour un être humain et qu’elle doit être entretenue pour éviter les problèmes d’indigestion. D’ailleurs, lorsqu’elle est défaillante, nous le ressentons à travers la constipation, le ballonnement, etc. Sous l’action des antioxydants et des vitamines qu’il contient, le thé aide à renforcer la flore intestinale. Cela voudra dire que toutes les fois que vous prenez une tasse de thé, vous entretenez directement ce système. Loin de vous donc la constipation, les ballonnements, et autres nausées.

 

Le thé, une boisson au pouvoir digestif inégalée

 

Le thé facilite la digestion ; il ne s’agit donc pas d’un mythe. Cela se comprend aisément à travers les explications données plus haut. Les composantes du thé telles que les catéchines, les vitamines et autres jouent un grand rôle, s’agissant de la facilitation de la digestion. Dans la tasse, le thé paraît plutôt simple. Néanmoins, une fois dans l’organisme, il booste le métabolisme. N’oubliez donc pas d’en prendre régulièrement après vos repas.