Sélectionner une page

Naviguer dans le monde du vin en tant que végétalien

Qu’est-ce que le vin végétalien ?

Les vins végétaliens sont fabriqués sans produits animaux, les vignerons n’utilisent donc pas les produits de collage traditionnels tels que la gélatine, l’albumine, la caséine et l’isinglass qui servent à éliminer les particules flottantes du vin. Au lieu de cela, ils laissent les particules couler naturellement au fond ou utilisent un produit de collage non animal comme la bentonite pour les éliminer.

La popularité croissante du vin végétalien

Si vous avez été confus lorsque vous avez rencontré le vin végétalien pour la première fois, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. Le monde du vin végétalien se développe rapidement à mesure que le végétalisme gagne en popularité et en adoption à travers le monde.

En plus du vin végétalien, le vin naturel, qui est un vin cultivé biologiquement ou biodynamiquement, est devenu proéminent ces dernières années, car les consommateurs se détournent de la production utilisant des pesticides ou d’autres additifs.

Cette transition vers l’agriculture biologique et biodynamique a conduit à un raffinement du processus de vinification, ouvrant la voie à de nouvelles classifications et marques de vin végane.

Pourquoi la plupart des vins ne sont pas végétaliens ?

Pendant la fermentation, les levures transforment le sucre du jus de raisin en alcool en laissant derrière elles de minuscules molécules telles que des protéines, des composés phénoliques et des tartrates. Les producteurs de vin cherchent à éliminer ces minuscules molécules car elles peuvent déformer la clarté du vin et laisser les particules flotter pendant un certain temps. Bien que ces particules ne soient pas nocives, elles ont tendance à provoquer un trouble dans la clarté du vin.

Les producteurs éliminent ces particules par un processus connu sous le nom de collage, qui se fait traditionnellement à l’aide de produits animaux et qui, au final, fait que les vins ne sont plus végétaliens !

Comprendre le processus de collage

Naturellement, tous les vins s’auto-collent avec suffisamment de temps, mais de nombreux producteurs de vin préfèrent accélérer ce processus. Afin d’accélérer le processus de collage, les producteurs de vin utiliseront des agents de collage. Les agents de collage sont capables d’attirer les minuscules molécules restées dans le vin.

En attirant les minuscules molécules, les agents de collage finissent par accumuler suffisamment de petites molécules pour qu’elles soient facilement éliminées du vin. C’est un processus beaucoup plus facile que de laisser les plus petites molécules seules.

Les agents de collage traditionnels

La plupart des agents de collage traditionnels sont fabriqués à partir de produits animaux et ne sont donc pas respectueux du véganisme. Certains des agents de collage les plus courants sont :

  • la gélatine (protéine animale)
  • l’albumine (blanc d’œuf)
  • la caséine (protéine de lait animale)
  • l’ichtyocolle (vessie de poisson).

Ces agents de collage spécifiques sont utilisés pour leur capacité à attirer d’autres particules et pour leur simplicité lors du processus d’élimination de l’agent. Bien qu’ils soient retirés du vin, le vin n’est plus végétal car certains de ces agents de collage peuvent avoir été absorbés par le vin. La question demeure que des particules de ces agents de collage ont pu être absorbées dans le vin.

Techniques de collage véganes : Comment sont fabriqués les vins végétaliens ?

Les vins végétaliens utilisent des techniques de collage végétaliennes telles que la bentonite, les protéines de pois ou le charbon actif afin de maintenir le statut végétalien naturel du vin.

La bentonite

La bentonite est un type d’argile qui est très efficace pour absorber les plus petites particules qui font que le vin apparaît trouble plutôt que sa tonalité claire et brillante et est un favori parmi les vinificateurs.

Les protéines de pois

Les protéines de pois sont tout aussi populaires car elles agissent comme la gélatine, mais ne fonctionnent pas tout à fait aussi bien.

Charbon activé

Le charbon activé est un autre favori des végétaliens et des végétariens, car il est capable d’absorber toutes les couleurs indésirables du vin sans en dénaturer la saveur.

Finitionnement naturel

L’augmentation de la popularité des vins végétaliens a également conduit de nombreux vignerons à se rabattre sur l’auto-finitionnement naturel sans l’utilisation d’agents, car cela donne aux buveurs de vin un attrait encore plus naturel.

Comment puis-je savoir si mon vin est végétalien ?

L’une des choses les plus difficiles pour les amateurs de vin végétalien est l’étiquetage, car de nombreux producteurs de vin n’indiquent pas si le vin est produit en utilisant des méthodes de collage végétalien ou non. De nombreux consommateurs demandent désormais qu’une liste d’ingrédients soit obligatoire sur toutes les étiquettes de vin, mais à l’heure actuelle, elle reste encore un élément absent pour de nombreux vignerons.

Alors, comment savoir si votre vin est végane ? Malheureusement, de nombreux magasins de vin sont encore déroutés par l’idée de vin végétalien et les sites Web énumèrent rarement les ingrédients spécifiques.

Heureusement, il y a un nombre croissant de magasins qui s’adaptent à la tendance et qui offrent une sélection spéciale et curatée de vin végétalien, biologique et biodynamique.

Si vous avez toujours des difficultés à déterminer quel type d’agents de collage a été utilisé sur un vin spécifique, vous pouvez toujours essayer d’appeler directement le producteur.