Cochon de lait: conseils et astuces pour cuisiner la viande de porc

Partager

 

 

Un bon steak de porc grillé est toujours apprécié par les convives. Les morceaux plus fins, comme le steak de porc ou les côtes de porc, peuvent être cuits au barbecue, braisés ou sautés. Savoir comment sélectionner et cuisiner la viande de porc est essentiel pour servir un plat savoureux et de qualité.

 

Cuisiner la viande de porc : techniques et recettes 

 

Les méthodes de préparation du porc fumé

 

Les méthodes de préparation du porc fumé sont nombreuses, pour le novice comme pour le professionnel. Le cochon de lait délicieux et fumé peut être préparé sur un gril à bouilloire, un gril à granulés, dans votre fumoir spécialisé préféré ou même sur un gril à gaz. Les morceaux de porc les plus populaires à fumer sont :

  • l’épaule de porc ;
  • la longe de porc ;
  • les côtelettes de porc ;
  • la poitrine de porc ;
  • les côtes de porc.

Il existe trois méthodes de fumage de la viande : le fumage à froid, le rôtissage à la fumée et le fumage à chaud. Ce dernier est le plus utilisé et expose la viande à la fois à la chaleur et à la fumée, la cuisant et lui donnant de la saveur en même temps.

La recette de côtelettes de porc au four à air

 

Il faut commencer par éponger les côtelettes de porc avec du papier absorbant. Enduisez-les par la suite d’huile sur les deux faces. Dans un saladier de taille moyenne, vous pouvez mélanger le parmesan, la poudre d’ail, le sel, la poudre d’oignon, le paprika et le poivre noir. Il faut recouvrir les deux côtés des côtelettes avec le mélange de parmesan, en pressant pour assurer l’adhérence. Dans le panier de votre friteuse, déposez ensuite la viande en une seule couche. En général, il faut environ 9 minutes pour faire cuire cette dernière à 375°. Vous devez la retourner à mi-cuisson jusqu’à l’obtention d’une température de 145°. Contrôlez cette dernière à l’aide d’un thermomètre à lecture instantanée inséré dans la partie la plus épaisse. Il convient de laisser les côtelettes de porc reposer environ 10 minutes avant de les servir.

 

Conseils pour réussir votre cochon de lait rôti 

 

Une étape importante pour rôtir un porc entier est le saumurage. Cela permet d’assaisonner la viande et d’ajouter de l’humidité par osmose pour prévenir le dessèchement de la viande pendant le long processus de cuisson. L’injection est un autre bon moyen de donner du goût à la viande. Elle peut remplacer le saumurage. Il existe de nombreuses aiguilles pour l’injection de viande. Veillez à en choisir une solide, car il peut être un peu difficile de la faire passer à travers la peau crue du porc. Au préalable, il faut préchauffer votre four à 180 °C pendant 30 minutes. Pour cuire le cochon de lait, vous aurez besoin d’un grand plat à rôtir rectangulaire pouvant contenir le contenir. Il vous faut également 2 ou 3 lattes de bois propres à insérer dans le moule et sur lesquelles le porcelet pourra reposer pour ne pas être en contact direct avec le moule ou le jus de cuisson. Il est recommandé d’assaisonner le porcelet avec du sel marin fin. Une fois cette étape effectuée, placez la viande côté peau sur le plat à rôtir. Il est recommandé de verser environ 2 cm d’eau au fond du moule. Le temps de cuisson est de 90 minutes. Une fois le porcelet sorti du four, vous devez retirer le jus de cuisson du moule et ajouter un peu d’eau fraîche. Il est nécessaire ensuite de piquer la peau du porcelet avec une fourchette pour éviter l’apparition de bulles sous la peau pendant la cuisson. Après le brossage du porcelet avec un mélange de saindoux et d’huile d’olive, vous pouvez le remettre au four pour 90 minutes supplémentaires. Vous devez augmenter la température du four à 200 °C pendant les 30 dernières minutes de cuisson.