Search
Close this search box.

Chocolat et vin, le meilleur accord possible ?

Partager

Sommaire

Dans l’univers du vin, un produit qui trouve sa noblesse dans son élevage, son vieillissement et son terroir, on cherche souvent les alliés culinaires qui sauront s’accorder au mieux avec lui. C’est ainsi qu’au milieu des cépages, des crus, des domaines et des arômes, on recherche et on trouve les combinaisons qui permettent de valoriser à la fois le breuvage, mais aussi le plat avec lequel on l’associe. Les accords mets et vins sont la clé de la réussite d’un repas, qu’il soit de fête ou plus humble. C’est une quête incessante qui trouve parfois sa meilleure expression dans l’expérience plus osée, en dehors des sentiers battus. Partageons aujourd’hui sur une relation trop peu fréquemment mise sur le devant de la scène et qui pourtant mérite la plus grande attention.

 

Vin et chocolat : l’ultime alliance pour vos sens

 

Dans un monde digitalisé où les achats les plus impulsifs sont permis et où il est facile de céder à la tentation et à la volonté de faire plaisir, il existe des possibilités extraordinaires d’ingéniosité. Les boxes en font partie. Ces packs intelligents et potentiellement récurrents, qui savent faire découvrir les choses de manière simple et efficace, sont rares sur une proposition combinant box de vin et box chocolat. C’est toutefois une proposition alléchante et l’expérimenter, c’est l’adopter. Ces deux produits, évoquant le luxe et les saveurs, créent une relation chaleureuse pour tous ceux qui sauteront le pas et se laisseront tenter par ce mariage tout sauf déraisonnable.

 

Guide de dégustation

 

Le vin et le chocolat ont cela en commun, ils sont capables d’exprimer des senteurs et des goûts aussi variés que l’imagination est capable de le concevoir. C’est une multitude de touches d’arômes, de sensations qui sont offertes par les deux produits qui ne pouvaient que se rencontrer, comme une évidence. Toutefois, quand et comment démarrer l’expérience ? Pour le coup, il n’y aura certainement pas de règles, ou mieux encore : c’est vous qui les fixerez selon votre humeur. Car si le vin n’est pas forcément synonyme de repas, le chocolat n’est pas non plus synonyme de dessert. L’alliance des deux ne saurait prendre place qu’au moment où vous seriez disposé à vous laisser saisir par eux. Pas de plan, pas d’instant précis, juste l’envie de réveiller et satisfaire ses papilles. Le guide est qu’il n’y en a pas : c’est à celui qui ose, de tracer sa propre voie dans la dégustation, en s’appuyant seulement sur la connaissance dispensée par la bouteille et la tablette de chocolat qui auront été choisis pour leurs atomes crochus. Attention, le fait que chocolat et vin puissent s’accorder ne signifie pas pour autant qu’il est possible de faire tout et n’importe quoi. La confrontation des styles, le rapprochement des oppositions sont admissibles comme dans bien des couples, mais c’est toujours l’harmonie qui devra ressortir et provoquer chez les gouteurs, les sensations les plus intéressantes. C’est là que les box dédiées entrent en jeux et permettent d’explorer un pan qui ne saura plus laisser pour compte très longtemps.