Acquérir un domaine viticole: tout ce qu’il faut savoir !

Partager

 

La production du vin est un procédé qui date de l’Antiquité et continue aujourd’hui d’émerveiller les amateurs de vins. En effet, le vin est bel et bien un produit qui reste prestigieux et se consomme encore en grande quantité partout dans le monde. Pour certains fans avérés, il leur est sûrement déjà arrivé de penser à acquérir leur propre domaine viticole.

Définition d’un domaine viticole

 

Un domaine viticole correspond aux propriétés délimitées qui servent à la production du vin. Le domaine viticole est alors constitué de vignes, mais aussi d’infrastructures permettant de transformer les raisins en vin embouteillé. Ces infrastructures correspondent :

  • aux entrepôts ;
  • aux laboratoires ;
  • aux parcs de réservoir ;
  • aux caves à vin.

Le domaine viticole peut être composé d’un ou de plusieurs vignobles, posséder un ou plusieurs cépages et produire un vin d’une seule ou de différentes appellations. Le nom du domaine viticole est unique et fait habituellement référence à son propriétaire. De ce fait, en cas de rachat d’un domaine, le nouveau propriétaire peut, soit conserver l’ancien nom du domaine, soit lui attribuer une nouvelle dénomination.

 

Acquérir un domaine viticole : ce qu’il faut savoir

 

Les moyens d’acquérir un domaine viticole

Pour acquérir un domaine viticole, il existe plusieurs prestataires dans le secteur. Ces prestataires sont des cabinets spécialisés dans les transactions vitivinicoles et propose un vaste catalogue de domaines viticoles à vendre. Ces cabinets accompagnent leurs clients durant chaque étape de leur projet et proposent des domaines, choisis par des experts, classés :

  • par prix ;
  • par région viticole ;
  • selon leurs atouts géographiques ;
  • selon leurs possibilités de développement.

Château, Clos, Cru, Domaine,… : quelles différences ?

L’appellation « Château » a été fortement utilisée dans la région de Bordeaux durant le XIXe siècle pour donner une identité au vin produit dans les domaines de l’époque. Pourtant, il s’agit ici que d’une simple mention, car aucun château n’a jamais véritablement été dressé sur ces terres. Contrairement au domaine de renommée mondiale tel le « Château Margaux » dont les vignobles sont organisés autour d’un magnifique château néo-classique du début du XIXe siècle. L’appellation « Clos », quant à elle, est utilisée dans la région de Bourgogne où les vins produits reçoivent des « lettres de noblesse ». Concernant la mention « Cru », elle désigne toute exploitation dont la notoriété dépasse les 10 ans. Un décret du 06 mai 2012 a ensuite permis de mettre de l’ordre sur ces différentes appellations. Les mentions : Château, Clos, Cru et Domaines, seront désormais réservées aux vins bénéficiant d’une appellation d’origine protégée et certifiée.