Sélectionner une page

Apprenez à déguster les vins dans le but d’approfondir votre appréciation de ces boissons alcoolisées. Pour cela, il faut que vous commenciez par vos sens de base. C’est en effet la clé pour sentir, savourer et apprécier les parfums et saveurs uniques. Cet article vous montre comment faire.

La vue : pour une meilleure appréciation de son aspect

En utilisant vos yeux, vous pouvez découvrir la clarté et la couleur de votre vin. Il vous suffit de verser votre vin dans un verre adapté. Puis, regardez-le bien en inclinant le verre loin de vous. Procédez à la vérification de la couleur de votre vin. Assurez-vous d’avoir un fond blanc comme une nappe, une serviette de table ou un papier.

Cette étape vous permet de regarder bien au-delà du blanc, du rouge ou du rosé. Dans le cas où vous allez déguster du vin rouge, la couleur que vous voyez est-elle rubis, marron, grenat, brique, rouge ou violette ? Dans le cas où c’est du vin blanc, vérifiez s’il a un ton plutôt vert clair, ambré, brun, jaune pâle ou doré.

C’est aussi l’occasion de vérifier l’opacité de votre vin : foncé ou aqueux, opaque ou translucide, brillant ou terne, clair ou trouble. Inclinez votre verre de vin tout en créant un petit tourbillon pour voir s’il y a des sédiments ou des morceaux de liège.

Notez que si vous achetez un vin rouge âgé chez la boutique Vin-Malin.fr ou auprès de tout autre revendeur, vous allez remarquer que des teintes orangées se trouvent sur les bords. Si vous optez pour du vin blanc plus ancien, il est plus foncé par rapport aux vins blancs plus jeunes.

L’odorat : pour une analyse plus correcte

Il vous est recommandé de faire tourbillonner votre verre de vin durant une dizaine de secondes. Cela permet de vaporiser une certaine quantité d’alcool et de libérer ainsi des arômes naturels. Ce concept vous aide à avoir une meilleure impression de l’arôme du vin à déguster. Respirez, de manière rapide pour obtenir une première impression.

Puis, enfoncez votre nez dans votre verre et inspirez profondément et lentement. Vous allez alors sentir la vanille, les fleurs, les baies ou encore les agrumes qui composent votre vin. Il faut préciser que l’arôme du vin indique sa qualité et toutes ses caractéristiques uniques.

Le goût : pour la dégustation proprement dite

Pour goûter, vous devez commencer par boire une petite gorgée. Laissez-la rouler dans votre bouche. Prenez le temps d’apprécier ce que vous dégustez et n’hésitez surtout pas à enregistrer vos impressions pour vous en rappeler lors de vos prochains achats de vins.

Ainsi, demandez-vous si vous avez apprécié le vin dans son ensemble, était-ce amer, acide ou sucré ? Avez-vous trouvé le bon équilibre dans les saveurs ? Avec quel aliment l’avez-vous dégusté : du pain, de la charcuterie, du fromage, du chocolat ou un déjeuner copieux ?