Search
Close this search box.

Quelles sont les étapes à suivre pour fabriquer du vin?

Partager

Sommaire

 

La fabrication du vin est un processus complexe qui implique une multitude d’étapes et de facteurs comme le cépage, la récolte des raisins, le processus de fermentation, etc. Lisez cet article pour en savoir plus sur le sujet.

 

La vinification : de quoi s’agit-il ?

 

La vinification est un art ancestral qui consiste à transformer le simple jus de raisin en un délicieux breuvage alcoolisé connu sous le nom de vin. Ce processus est le fruit d’une série d’étapes indispensables qui se déroule avec minutie, de la vendange à la mise en bouteille. De nos jours, il existe de nombreux fabricants de vin sur le marché. Dans ce contexte, le Domaine des Ardoisières dispose d’un grand terroir à l’origine de grands vins d’exception. Voici les étapes à suivre pour fabriquer du vin :

 

Le foulage et l’égrappage

Tout commence par la récolte de raisins. Ces derniers sont triés afin de retirer les grappes non mûres ou abimées. Les vendanges peuvent être manuelles ou mécaniques, selon les méthodes de chaque vigneron ou vignoble. Les raisins sont ensuite égrappés pour ne conserver que les baies, qui sont ensuite pressées pour en extraire le moût.

 

Macération et fermentation

Cette étape consiste à transformer les sucres du moût en alcool. La température et la durée de la fermentation dépendent :

  • du type de vin que vous voulez obtenir ;
  • du cépage ;
  • du terroir.

Certains vins rouges subissent une macération pelliculaire. Ce procédé donne aux tanins et aux anthocyanes la possibilité de se diffuser dans le moût. D’autres sont élevés en barrique, pour prendre des notes de boisé et de vanille. La fermentation malolactique est également une étape clé. Elle permet de transformer l’acide malique présent dans le vin en acide lactique, conférant une texture plus ronde et agréable en bouche.

 

L’écoulage

L’écoulage ou soutirage consiste à transvaser le vin d’une cuve à une autre tout en enlevant les parties solides ou résiduelles. Le collage est le fait d’ajouter une substance agglomérant pour clarifier la boisson et retirer les impuretés. Le vin est ensuite mis en bouteille, mais il peut également être vieilli en cuves ou en fûts pendant des années pour gagner en complexité, en saveur et en arôme.

 

Pourquoi investir dans un domaine viticole ?

 

Investir dans le domaine viticole peut être une décision lucrative pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, l’industrie du vin est considérée comme l’un des secteurs les plus prestigieux de l’économie symbolisant la richesse et le raffinement culturel. En achetant un domaine viticole, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages fiscaux, notamment des exonérations sur l’impôt sur la fortune ISF ou encore des réductions d’impôt sur le revenu ou sur les droits de succession.