Les 6 éléments déterminants de la qualité d’un vin

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vin rouge

En France, le vin fait partie des boissons les plus appréciées. On la retrouve dans la majorité des foyers français. De même, il n’est pas rare de rencontrer des caves de cet élixir. Toutefois, il faut souligner que le bon vin n’est pas toujours facile à reconnaître. Que vous soyez amateurs, connaisseurs ou novices, certains paramètres vous seront d’une grande utilité pour choisir un vin de qualité. Faisons un focus sur ces éléments !

L’étiquette

L’étiquette est l’une des premières choses à vérifier avant une dégustation du vin. Vous devez être en mesure de décrypter les informations qui y figurent. Trois éléments présents sur l’étiquette devraient attirer votre attention. Il s’agit du nom du domaine pour identifier le producteur du vin, de l’appellation pour identifier l’origine géographique du vin et du millésime.

Vous pouvez trouver d’exquises bouteilles sur ce site https://www.lestribulationsdesylvin.com. Faites également attention à la quantité d’alcool. L’alcool joue un rôle important dans la saveur, les caractéristiques et l’origine du vin.

La longueur en bouche

presentation vin

La longueur du vin en bouche correspond au temps pendant lequel les arômes restent en bouche après avoir recraché ou avalé le vin. Elle permet de déterminer le potentiel du vin en arôme. Ce potentiel est lié à la qualité du fruit de base qu’est le raisin : la matière première.

Il existe des vins qui disparaissent aussitôt qu’ils sont avalés. D’autres restent dans la bouche pendant 5, 10, voire 20 caudalies. Avec ces derniers, on parle de vin long. Notez que la caudalie est une unité de mesure d’une seconde pour qualifier la persistance aromatique du vin. Il est primordial que le vin offre une belle gamme olfactive.

La complexité

La complexité ou la concentration est aussi un critère déterminant. Elle permet d’exprimer le nombre d’arômes que l’on croit déceler en sentant le vin. Plus un vin est riche en arôme, plus il est jugé complexe.

La typicité

La typicité ou le terroir du vin est un critère très complexe à juger. Il s’agit du caractère unique et reconnaissable que revêt le lieu de production du vin. Bien sûr, il faut avoir dégusté un grand nombre de vins et de toutes les régions pour pouvoir faire cette distinction.

L’équilibre

L’équilibre est le critère principal sur lequel il faut se baser pour juger la qualité d’un vin. Il désigne l’harmonie entre les différentes composantes du vin allant de la texture à la bouche. Les composantes sont : l’acidité, le tanin, l’alcool, le sucre et l’onctuosité.

De façon générale, un vin est dit déséquilibré lorsque l’une ou l’autre des composantes citées se trouve en excès ou en déficit. Les dégustateurs parlent de vin médiocre ou peu satisfaisant.

Le millésime

Le millésime est un élément essentiel. Ce terme désigne l’année où le raisin a été récolté et celle de la production du vin. Le bon millésime est déterminé par la réussite de la récolte qui à son tour est tributaire de la météo, des conditions de croissance et du savoir-faire du vigneron.

  • Si le vin est produit pendant un bon millésime, alors il pourra être conservé plus longtemps. Dans le cas contraire, le vin ne pourra pas être conservé.