Search
Close this search box.

La cave à vin: un objet tout aussi décoratif que pratique

Partager

La principale fonction d’une cave ou d’une armoire à vin est de conserver les bouteilles de vin et de champagnes dans des conditions adéquates. La cave à vin ne s’adresse pas uniquement aux gros consommateurs ou aux œnophiles expérimentés. Elle peut également se retrouver chez un particulier qui souhaite juste avoir ses bouteilles à disposition.

L’utilité d’une cave à vin

La cave à vin s’avère être d’une grande utilité pour les amoureux du vin et les œnophiles. Sa première utilité consiste bien évidemment à pouvoir conserver les vins dans de bonnes conditions après leur achat. Cela est en effet d’une importance capitale puisqu’une bonne conservation du vin est le premier critère d’une dégustation réussie. Une mauvaise conservation peut en effet porter atteinte aux saveurs du vin, même si celui-ci est une grande cuvée.

Les risques engendrés par la mauvaise conservation du vin

Une bouteille de vin (rosé, blanc, rouge et champagne) conservée dans des conditions non adaptées peut s’abîmer très rapidement. Lorsque cela se produit, les conséquences suivantes peuvent alors survenir :

  • une formation d’arômes désagréables et non consommables dans la bouteille ;
  • une oxydation et un vieillissement prématuré du vin.

Pourquoi utiliser une cave à vin chez soi ?

Pouvoir proposer un lieu de conservation adéquat aux bouteilles de vin est important pour de nombreuses raisons. La première étant bien évidemment d’éviter d’altérer le goût du vin, mais aussi de pouvoir perpétuer la transformation du jus de raisin en vin sans encombre. En effet, il existe certains vins qui doivent continuer d’être conservés en cave même après leur mise en bouteille ou après leur achat. Ce type de vin concerne surtout ceux dont les vignerons sont pressés de vendre.

Les éléments à surveiller pour bien conserver ses bouteilles de vin

Le premier point à vérifier dans sa cave à vin est la température dans celle-ci. Pour que le vin garde toutes ses saveurs intactes, la cave à vin doit absolument être d’une température située entre 12 °C et 14 °C. Cela évitera au vin de subir un vieillissement trop rapide, ainsi que des variations de température importantes. Par la suite, il sera nécessaire de s’assurer que la cave est bien aérée. Une cave trop confinée et trop humide va en effet favoriser la prolifération des moisissures qui sont les principales menaces du liège. Si ces dernières parviennent alors jusqu’aux bouchons, les vins seront imbuvables. L’hygrométrie est également à surveiller. Afin d’éviter l’assèchement des bouchons de liège, il est particulièrement important de s’assurer que la cave à vin soit légèrement humide. Un bouchon de liège asséché pourrait en effet se rétrécir et laisser passer l’oxygène dans la bouteille, causant alors une oxydation du vin. La lumière est une ennemie fatale du vin. Elle peut altérer les arômes de ce dernier et créer des goûts désagréables. Et pour finir, il est important de stocker ses vins dans un endroit calme et à l’abri du bruit, car les vibrations peuvent nuire à la bonne évolution de la boisson.

Comment bien choisir sa cave à vin ?

Le choix de la cave à vin dépend avant tout des points cités précédemment. Si toutes ces conditions peuvent être remplies, il est maintenant temps de passer au choix du modèle de cave à vin, en prenant soin de faire attention aux différents points suivants :

  • la finalité de l’utilisation de la cave à vin : cave de vieillissement, cave de service ou cave multifonctions ;
  • le nombre de bouteilles à conserver ;
  • le lieu d’implantation de la cave à vin : salon, salle à manger, cuisine, buanderie, etc. ;
  • le modèle de la cave à vin : en pose libre, intégrable ou encastrable ;
  • le type de porte : vitrée, pleine, en inox ou technique ;
  • le type d’éclairage de la cave à vin : amovible, par le haut, intégral ou individuel.