Sélectionner une page

Photographier une bouteille de vin en studio est nécessaire pour assurer votre communication, notamment dans le domaine du e-commerce, surtout si vous êtes viticulteur. Un cliché mal réalisé pourrait compromettre une vente. Or, il n’est pas facile de réaliser un shooting efficace lorsque l’on doit photographier un objet réfléchissant, comme une bouteille en verre. Nous vous proposons dans cet article la marche à suivre pour photographier une bouteille en studio.

En amont

Il faut retenir tout d’abord qu’un bon shooting photo pour une bouteille se prépare en amont.

Pour que votre produit garde de bonnes proportions tout au long des clichés, il faut positionner le trépied de l’appareil afin que celui-ci prenne des photos de front, à la hauteur de l’objet. Évitez les effets de plongée ou de contre-plongée inélégants, qui masquent les contours de la bouteille.

Le point de vue est important. Pour faciliter la mise en place des réglages, nous vous conseillons d’utiliser un appareil avec un téléobjectif léger, sur lequel vous pourrez contrôler tous les paramètres. Ainsi, il ne restera presque aucune retouche à faire en post-production : les photos seront déjà parfaites.

Et bien sûr, il est nécessaire de vérifier une dernière fois la propreté de la bouteille avant de passer à la prise de vue : une trace de doigt ou une poussière pourraient venir tout gâcher !

La lumière et les contours

L’idéal pour photographier une bouteille en studio est d’utiliser une stripbox qui s’adapte parfaitement à ce genre de produits. Il sera notamment plus facile de créer la fameuse « ligne blanche », ce trait de lumière qui met en avant les courbes de la bouteille.

La lumière de votre studio photo doit être adoucie pour éviter les reflets et les taches à la prise de vue. Vous pouvez pour cela utiliser des parapluies, du tissu, du papier ou du carton mousse blanc. L’éclairage doit se faire par tous les côtés pour lisser les ombres, rendre lisible l’étiquette et mettre en valeur le liquide de la bouteille.

Nous vous conseillons également d’être vigilant aux contours de votre produit : ceux-ci doivent être nets et il faut parfois les faire ressortir pour donner un meilleur effet. Généralement, on place des cartons mousses (ou du papier) noirs sur les côtés, pour cela. Selon la bouteille à photographier, ceci pourront être plus ou moins proches et inclinés. Il est nécessaire de faire des clichés préliminaires, des tests, pour trouver les meilleurs ajustements possibles.

Quelques astuces

Si vous souhaitez donner un côté rafraîchissant à votre bouteille, l’idéal est alors de faire apparaître des gouttes d’eau sur le goulot et le flanc de la bouteille.

Vous pouvez faire glisser des gouttes avec l’aide d’une seringue, par le haut de la bouteille. Dans ce cas, veillez à protéger l’étiquette de votre bouteille, en appliquant dessus au préalable du vernis acrylique (disponible en bombe).

Pour créer l’effet de condensation, vaporisez un mélange d’eau et de glycérine, trouvable en pharmacie.

Avec ces conseils, il est certain que vous réussirez à photographier une bouteille en studio pour un résultat optimal.