Search
Close this search box.

Comment optimiser la gestion de votre bar ?

Partager

Sommaire

Gérer un bar avec brio relève parfois d’un réel défi, face à des clients de plus en plus exigeants et à un marché sous l’emprise de la crise. Entre la logistique, la gestion financière, la stratégie de communication à mettre en place, la gestion des ressources humaines et l’organisation du planning, c’est bien normal si vous éprouvez une certaine appréhension à vous lancer dans cette activité. Avec une organisation bien ficelée, une certaine dose de bon sens et la confiance en vos compétences, il est possible de lancer un projet pérenne et prometteur. Découvrez comment réussir à tenir votre bar avec succès.

Établissez un budget pour votre bar et respectez-le !

C’est illusoire d’espérer gérer son bar avec réussite sans avoir au préalable établi un budget bien défini, au plus proche de la réalité. Coût de location du local, charges de caution du bail commercial, achat des équipements nécessaires et des produits à proposer, frais liés au marketing, masse salariale, divers frais d’exploitation et administratifs… la liste des dépenses à prévoir s’avère longue. D’où l’importance d’établir un budget précis et bien détaillé pour ne pas vous y perdre et mener à bien votre comptabilité. Cette étape vous aide également à anticiper les problèmes et à prendre les meilleures décisions en temps réel grâce à des informations fiables et claires.

Pour que votre activité soit effectivement rentable, vous devez respecter à la lettre le budget établi. C’est la clé de la bonne santé financière de votre activité, un moyen d’optimiser la gestion de votre bar. Lors de l’établissement de votre budget prévisionnel, n’oubliez pas d’y inclure les imprévus et de prendre en compte la fluctuation du marché pour ne pas subir les conséquences de ces circonstances souvent inévitables.

Bar

Suivez l’inventaire et la gestion des commandes

L’inventaire est en principe l’une des opérations de base pour la bonne gestion d’un bar. On ne le répètera jamais assez : faites-le en temps réel et de manière régulière pour ne pas risquer de perdre du temps et de l’argent. Imaginez, vous venez de valider la commande d’un client alors que le stock du produit commandé est épuisé. Si vous devez fréquemment annuler des commandes, tôt ou tard, cela finira par nuire à votre réputation. L’inventaire vous permet également de vérifier qu’aucun produit ne manque, si vous n’avez effectué aucune erreur de gestion. Ce sera ainsi facile pour vous de constater le vol ou la perte. Dans la mesure du possible, un inventaire à chaque fin de journée serait l’idéal, en plus d’une vérification de la quantité des produits en stock chaque mois.

Pour faire un inventaire, certains gérants préfèrent l’agenda, d’autres l’électronique. Exploitez tous les avantages qu’offre un outil de gestion révolutionnaire, comme expliqué sur le site Alttab.bar, pour vous faciliter la tâche. Les gains de temps et de performances seront palpables grâce à une application de gestion intelligente spécialisée pour les bars et restaurants.

Dressez une liste des boissons que vous souhaitez servir

Dès qu’un client franchit la porte d’un bar, son premier réflexe sera de s’enquérir des boissons disponibles pour savoir laquelle choisir. Il est donc important que vous accordiez une attention particulière à ce point pour ne pas le décevoir. Lors du choix des boissons à proposer, référez-vous toujours à votre clientèle cible ainsi qu’à l’esprit de base de votre établissement, mais toujours dans le respect de votre licence d’exploitation. En tout cas, faites en sorte que vos clients aient un large choix de boissons, alcoolisées ou non, pour pouvoir satisfaire tous les goûts et répondre toutes les envies. Assurez-vous qu’aucune des personnes qui viennent dans votre bar ne reparte déçue. Proposez des produits de qualité, en vous focalisant sur le goût et la marque.

Pour entamer l’expérience, n’hésitez pas à vous renseigner sur les incontournables d’un bar. Au fil du temps, vous pourrez enrichir votre stock. Parmi les boissons alcoolisées les plus consommées, il y a les liqueurs, la vodka, le whisky, le gin, la tequila, le rhum, les bières et les vins, ils doivent avoir une place de choix sur vos étagères. Quant aux boissons non alcoolisées, présentez des boissons gazeuses, du soda, de l’eau tonique, du jus d’orange, du jus de citron vert, de la crème noix de coco ou d’autres jus de fruits.

Vous pouvez également servir des cocktails, classiques ou personnalisés.

Des plannings de personnel bien élaborés

Sans un planning bien établi, dès le premier jour de travail, vous ne saurez pas par où commencer, où donner de la tête, comment gérer les priorités lors d’un grand flux de clients. Il est alors fort probable que votre personnel parte dans tous les sens. Dès le début, mettez en place une distribution de tâches précise afin d’éviter le stress, d’éventuelles réclamations des clients et une grosse perte de temps. Un planning bien clair ne peut que vous libérer l’esprit. Chaque employé pourra savoir à l’avance ce qu’il a à faire, ce qui l’attend tout au long de sa journée de travail.

Une bonne organisation permettra de renvoyer une bonne image de vous auprès de vos clients, s’ils sont satisfaits des services de votre établissement. N’oubliez pas de prévoir un plan B pour toute éventualité parce qu’une petite urgence viendra toujours bousculer votre planning.

Formez votre personnel à un service d’alcool responsable

Il va sans dire que la formation sur le service d’alcool responsable reste un passage obligé pour tous les gérants et serveurs qui travaillent dans un bar. Prenez donc la décision d’initier votre personnel aux différents risques liés au service de boissons alcoolisées et aux meilleurs comportements à adopter face aux clients ivres ou agressifs. Cette formation permet de maintenir votre image d’établissement professionnel et sécuritaire. Elle peut également vous éviter certaines poursuites judiciaires relatives aux boissons alcoolisées.

Une formation est nécessaire pour améliorer le service à la clientèle et pour réduire les risques liés aux boissons alcoolisées. À titre de renseignement, des cours en ligne, de seulement quelques heures, sont actuellement accessibles n’importe où et à tout moment. Un certificat vous sera délivré au terme de la formation.