Comment le circuit du vin bio fonctionne sur la régionRhône Alpeset Lyon ?

Partager

 

Parmi les filières bio les plus développées, la viticulture bio a beaucoup fait parler d’elle, ces dernières années. Dans la région de Rhône-Alpes et Lyon, le vin bio est de plus en plus populaire auprès des cavistes. Le circuit du vin bio dans ces régions fonctionne en concordance. Les vins biologiques et les vins biodynamiques qui y sont issus, s’avèrent très appréciés. Ce circuit de vin évoque une histoire à découvrir.

 

La viticulture pour vin bio en Rhône Alpes

Avant dégustation, le vin rouge bio et ses multiples dérivés sont soigneusement préparés, grâce à des vignes clean. Ces derniers proviennent d’un vignoble bio et sont issus de l’agriculture biologique. Le circuit du vin bio débute en Rhône-Alpes. C’est une région très connue pour sa viticulture bio française.

 

La place de la région Rhône Alpes dans la viticulture bio

En 2013, la viticulture bio en France a connu une augmentation de 24%. Plus de 15 000 hectares du domaine viticole sont des surfaces viticoles biologiques. Elles sont situées dans la Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon, Aquitaine et Rhône-Alpes. Ce dernier se trouve à la quatrième place du classement en termes de viticulture bio. Nous y comptons environ 600 viticulteurs bio avec presque 5 000 hectares de vignes. Ces chiffres sont en constante évolution, tout comme la qualité des vins.

C’est dans le Beaujolais et la vallée du Rhône que les vins bio sont les plus populaires. Toutefois, l’appellation rhônalpine concerne tous les viticulteurs bio. Les caves coopératives produisent leur vin à la ferme. 

 

Les améliorations apportées aux vignobles

Pour cultiver la vigne bio et produire de grands vins prestigieux, les vignerons du Rhône ont dû effectuer des changements radicaux. En effet, les vignes en agriculture biologique doivent se passer de désherbage chimique, d’insecticides, etc. D’autre part, le vigneron doit utiliser un minimum d’intrants dans la vinification. Les vignerons de Rhône-Alpes ont par ailleurs adapté leurs équipements au travail viticole bio. Les viticulteurs s’associent ensuite avec les cavistes et distributeurs spécialisés dans le bio pour revendre leurs vins naturels.

 

La distribution par le grossiste en vin bio Lyon

Les régions viticoles de Rhône-Alpes sont en relation avec les négociants et les commerciaux pour distribuer les vins à Lyon. Le grossiste en vin bio et vin nature sur lyon se charge de commercialiser les vins dans leurs établissements. Lyon est connu pour être la capitale du vin. Les vins bio qui y sont vendus viennent généralement de la région du Rhône. Que ce soit pour les vins rouges, vins blancs, vins rosés ou grands crus, le caviste choisit les meilleurs vins pour satisfaire sa clientèle.

 

Les avantages du circuit du vin bio sur Rhône Alpes et Lyon

Le circuit de vin bio de Rhône Alpes et Lyon est court. Entre les consommateurs et les viticulteurs de vin biologique, il n’y a qu’un seul intermédiaire, qui est le grossiste en vin bio. Ce circuit responsable présente des avantages pour :

  • La protection de l’environnement : car il réduit l’impact néfaste sur l’écologie et l’environnement. Les transports des bouteilles de vin biologique sont uniquement limités dans la région, ce qui diminue la propagation de CO2. Même dans la chaîne de production, l’empreinte carbone reste minime.
  • La rémunération des agriculteurs : moins il y a d’intermédiaires, moins il y aura de coûts supplémentaires. Avec la vente de vins chez un seul grossiste en vin bio, le producteur est rémunéré à juste prix. Ces investissements sont plus rentables. Le prix de la bouteille peut également baisser pour le grand bonheur des connaisseurs.
  • La qualité du vin : le circuit de vin bio Rhône Alpes et Lyon aide à la fabrication d’un vin de qualité. Les vignerons se concentrent davantage sur l’amélioration à apporter aux vins avec ce circuit court.
  • Le lien des régions : le vin bio est le résultat du travail entre les deux régions. Ce circuit représente le progrès apporté dans le développement du marché. C’est ce qui fait l’authenticité du vin. D’ailleurs, son appellation met ce lien en valeur.