Avec quel vin associer vos différents plats ?

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Autrefois, nul ne se préoccupait de l’association du vin avec un plat. Plusieurs vins pouvaient être servis au cours d’un même dîner dans un ordre quelconque. Mais ce temps est désormais révolu ! Le mariage parfait entre le vin et le plat servi est devenu une préoccupation majeure, que ce soit pour un dîner d’affaires ou un repas de famille.

Ce souci de perfection partagé par tous les amateurs du vin trouve son origine dans la capacité du vin à gâcher ou à compromettre la saveur du repas avec lequel il est servi lorsque les deux ne sont pas en parfaite harmonie. Vous vous demandez quel vin associer avec vos plats pour que votre dîner reste gravé dans la mémoire de vos invités. Nous vous disons tout ce que vous devez savoir afin de réussir vos dîners.

Préférez l’harmonie à l’arôme

Si vous êtes un fin gourmet, cela signifie probablement que l’association du plat et du vin est plus qu’une priorité pour vous. Vous n’hésiterez donc sûrement pas à associer un vin de Bordeaux ou de Bourgogne fort en goût avec une viande de bœuf ou un foie gras avec un Pinot gris. Ce ne sont pas là, les seules alliances possibles pour un vin rouge ou un vin blanc. Vous trouverez chez Wepicurien des spécialistes qui sauront vous guider pour vos associations.

Vous devez néanmoins vous abstenir de certaines associations comme le service d’un Garganeg, d’un Gewurztraminer ou de tout autre vin possédant des arômes floraux avec des aliments riches en iode comme les fruits de mer. Afin de faire voyager vos papilles gustatives au pays des délices, vous devez rechercher une parfaite synergie de saveurs entre vos divers mets et vos vins. Ne vous focalisez pas exclusivement sur les propriétés gustatives des vins.

Avant de choisir un vin, vous devez prendre en compte son âpreté en bouche. L’âpreté d’un vin est caractérisée par la rudesse ainsi que la sensation de resserrement dont sont responsables les tannins qu’il contient. Lorsque le vin vieillit, il se bonifie et son âpreté s’atténue avec le temps.

accord mets et vins

Quelques accords parfaits entre le vin et vos différents mets

Sachez qu’en matière de mariage entre le vin et les plats, la saveur d’un vin rouge ayant un goût assez prononcé est valorisée lorsque ce vin est servi en accompagnement d’un plat constitué principalement de viandes rouges au goût relevé. Lorsque vous servez plutôt un plat de viande blanche, il se mariera à merveille avec un vin rouge au goût plus délicat. Ce même vin s’accorde également avec de la viande rouge et du fromage.

Pour vos mets sucrés comme les desserts, faites sortir de votre cave, un vin blanc à la saveur sucrée. Optez toujours pour un vin blanc, mais plutôt sec cette fois-ci lorsque c’est le moment de déguster des crustacés ou des fruits de mer. Avec les plats de poisson, faites sauter le bouchon de votre vin blanc corsé.

Lorsque les plats et les vins proviennent de la même région ou du même terroir, ils se marient vraiment bien. Ils présentent en réalité des propriétés organoleptiques similaires. Cela est dû au fait qu’ils aient été soumis aux mêmes conditions climatiques. Ainsi, un vin d’Alsace se marie bien avec une choucroute et un vin du Sud-Ouest s’allie parfaitement bien avec un confit de canard.

Afin de permettre aux arômes et à la saveur du vin de se révéler et de s’exprimer librement, vous pouvez le faire déguster à vos invités avant de servir vos plats. Si vous en avez la possibilité et ne trouvez pas cela trop contraignant, remplacez les verres de vos convives avant le service d’un autre vin afin qu’il n’y ait pas d’altération de saveurs.

Ne négligez pas l’ordre de service des vins lors de vos dîners

Il ne suffit pas d’accorder les vins avec les plats. Il doit également y avoir une certaine harmonie entre les vins servis au cours d’un dîner. L’émerveillement des papilles gustatives de vos convives doit aller crescendo et non en décroissance. C’est-à-dire que vous devez servir vos vins par ordre croissant de caractère et de qualité de sorte que le vin suivant ne vienne que pour décupler la saveur du précédent et augmenter le plaisir du palais.

Un vin nouveau (jeune) doit être servi avant un vieux vin et un vin blanc avant le rouge. Le vin blanc au goût moelleux doit être naturellement servi en fin de repas. Mais comme pour toute règle, il y a des dérogations. Ces dérogations s’appliquent en tenant compte des particularités des différents vins. Un vin blanc pourra donc succéder à un vin rouge s’il possède des caractères plus prononcés ou beaucoup plus de subtilité.

La seule règle inéluctable pour réussir un repas ou un dîner est qu’il faut à tout prix s’abstenir de servir aux convives plus de trois vins lors d’un même dîner.

Succession de vins

Laissez parler votre imagination

Ne vous laissez pas emprisonner par des à priori ou de quelconques règles en ce qui concerne le choix du vin avec lequel accompagner vos différents plats. Donnez libre cours à votre inventivité et osez innover.

Des inventions les plus folles peuvent sortir les plus grandes et belles innovations. Avant que les règles actuelles en matière de mariage entre vins et plats ne soient établies, il a fallu être inventif et tester tous les accords possibles. Sortez donc des sentiers battus si vous en avez envie.

Pour finir, retenez que les goûts et les préférences sont relatifs et peuvent très bien varier d’un individu à un autre. Les accords prescrits par les règles peuvent ne pas convenir à l’un de vos convives qui préfèrent l’extravagance. Soyez donc souples et ouverts à toutes les expériences. Peut-être ferez-vous la découverte d’un mariage vin-met inédit qui rentrera dans l’histoire. Qui sait ?

Vous voilà désormais outillé pour réaliser des accords entre le vin et vos divers mets. À vous de jouer maintenant pour faire de vos dîners d’affaire ou repas de famille des réussites.