3 points importants sur le vin vegan

Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

 

Vous souhaitez vivre sainement ? Vous aimeriez sûrement goûter au vin vegan. Retrouvez dans cet article, trois principaux points à savoir si vous souhaitez inclure ce type de vin à votre régime alimentaire.

Tout le vin n’est-il pas vegan ?

 

Non, même si le vin est essentiellement fait à partir de jus de raisin alcoolisé, une grande partie n’est pas du tout végétalienne ou même végétarienne. En effet, des agents de collage y sont ajoutés afin d’accélérer le processus de clarification. Ces additifs peuvent contenir les éléments suivants :

  • gélatine ;
  • isinglass ;
  • albumen ;
  • caséine.

En quoi le vin vegan diffère-t-il des autres vins ?

 

Le vin vegan ou vin végétalien est exactement le même que le vin classique. Il est élaboré de la même manière, avec les mêmes raisins, mais la seule différence se trouve au niveau du processus de collage. Le vin végétalien est soit du vin naturel qui n’a pas été collé, soit il a été collé à l’aide de substances naturelles. Il existe un certain nombre d’agents de collage différents qui sont végétaliens et beaucoup plus naturels. Les plus courants sont :

  • argile bentonite ;
  • charbon activé ;
  • gel de silice ;
  • gélatine de pois.

Laisser le vin se clarifier de manière naturelle prend plus de temps et repose sur la gravité pour déposer les sédiments au fond des fûts. Cela permet au vin clair d’être soigneusement retiré et mis en bouteille. Le vin doit vieillir quelques années en fûts avant d’être suffisamment clair pour être mis en bouteille sans aucune filtration ni collage. Cette approche peut signifier que le vin n’est pas aussi clair que lorsque des agents de collage sont utilisés.

 

Le vin végétalien a-t-il un goût différent ?

 

Négatif ! En fait, vous avez probablement bu beaucoup de vin végétalien sans vous en rendre compte. Le vin vegan est comme n’importe quel autre vin, sauf qu’il ne contient aucune substance d’origine animale. Vous trouverez probablement de bons et de mauvais exemples comme vous le feriez avec n’importe quel vin. La plupart des consommateurs, quel que soit leur régime alimentaire, diront que le vin sans morceaux de peau d’animal ni de tissu conjonctif semble beaucoup plus attrayant !