Sélectionner une page

Vous avez toujours été passionné par l’univers du vin et des spiritueux ? Vous pouvez en faire votre métier. De nombreuses formations sont d’ailleurs disponibles et accessibles pour vous aider à devenir professionnel dans ce domaine. Voici un article pour vous aider à choisir la voie que vous souhaitez emprunter.

Métier numéro 1 : Œnologue

Tout d’abord, il est important de préciser que l’œnologie est une science qui étudie le vin. Un œnologue en est l’expert. Tel un économiste ou un sociologue, il diffusera sa science afin de faire connaître et aider les consommateurs à comprendre sa discipline.

De ce fait, ce professionnel a d’étendues connaissances aussi bien techniques que scientifiques. Il a alors pour mission de conseiller auprès d’un acheteur, d’un vendeur ou d’un producteur de vin afin d’attester la qualité du produit. Il peut également collaborer au processus de fabrication en participant à la dégustation et à l’analyse du produit.

Cet acteur a la possibilité de travailler auprès de différentes structures, notamment les laboratoires, les vignobles, les entreprises et les centres de recherche.

Pour trouver un emploi dans le vin et les spiritueux en tant qu’œnologue, il faut avoir un DNO ou diplôme national d’œnologue suite à une formation de deux ans d’études qui est l’équivalent d’un master. Pour l’intégrer, il faut déjà être titulaire d’un bac +3 en chimie ou en biologie.

Métier numéro 2 : Caviste

Plus proche des consommateurs, le caviste est sans doute l’un des professionnels qui se trouvent derrière les différents évènements importants de la vie : les anniversaires, les baptêmes, les départs à la retraite, etc.

Généralement, il s’agit d’un entrepreneur qui tient sa propre boutique. Son principal rôle est d’assurer la bonne marche de son magasin. De ce fait, il doit s’occuper des tâches administratives : ressources humaines, vente, gestion et comptabilité. Ensuite, il doit aussi faire la sélection des bouteilles à présenter sur ses étagères. Il s’acquitte aussi de la négociation auprès des commerciaux au niveau du prix et de la qualité et enfin, il fait des ventes tout en conseillant ses clients.

Pour réussir dans ce domaine, il faut être polyvalent et disposer des connaissances de base pour pouvoir prodiguer des conseils aux consommateurs en fonction de leurs besoins. De ce fait, il faut aussi qu’il soit pédagogue pour apprendre à sa clientèle le jargon propre au vin et aux spiritueux. Il doit également être en mesure d’expliquer à chacun de son client les raisons de son choix. Il doit être un bon vendeur et aimer les relations humaines.

Vous souhaitez devenir caviste ? Vous pouvez suivre une formation courte dédiée au vin, notamment un CAP, un BPA, un BTS AG ou un DEES.

Métier numéro 3 : Sommelier

Egalement expert en vin, ce professionnel est doté de connaissances qui sont surtout orientées vers l’âge du vin, mais aussi le verre dans lequel le servir. Il travaille au contact direct des clients. Vous pouvez le retrouver dans des grands restaurants où il assure la réception des bouteilles de vin, leur association avec les plats servis, etc.

Un bon sommelier doit avoir un palais et un odorat bien développés. Cela ne suffit pas. Il faut aussi avoir un sens de négociation, une bonne présentation et un sens relationnel. Pour ce qui est des formations, vous pouvez opter pour le bac STHR, le CAP, le Brevet professionnel avec mention sommellerie ou encore le BTS management en hôtellerie-restauration.