Sélectionner une page

Vous avez toujours été un grand passionné du vin ? Vous souhaitez faire de votre passion votre métier et vous lancer dans une affaire mettant ce produit à l’honneur ? Cette belle initiative peut être une belle opportunité, un bon investissement. Il vous suffit juste de suivre ces quelques conseils pour vous aider à réussir votre projet.

Quels sont les cépages et les vignobles à acheter pour un bon investissement dans le vin ?

Au lieu de tenter de dénicher de nombreuses petites bouteilles, il vaut mieux miser sur les meilleurs millésimes et le nom. C’est pourquoi il vous est plutôt conseillé d’investir dans un groupement viticole. Pour information, les grands crus de Bordeaux et de la Bourgogne sont les plus demandés par les consommateurs. De ce fait, les prestigieuses appellations rassurent plus les investisseurs étant donné que leur production à l’année reste invariable.

Comme les grands crus classés premiers ont des prix jugés astronomiques, il vous est recommandé de vous pencher plus sur les super seconds. Ils ont un prix entre 60 et 200 euros la bouteille. Comme le vin de Bordeaux est facile à revendre, il demeure une valeur sûre. Toutefois, si vous êtes connaisseur, vous pouvez aussi vous tourner vers la vallée du Rhône ou la Bourgogne.

A titre informatif, investir et devenir caviste, c’est considéré votre cave comme étant un placement financier. De ce fait, il vous est important de respecter les différentes règles de base de diversification pour ce qui est des millésimes et de l’origine géographique du vin.

Où vous approvisionnez ?

Vous pouvez vous rendre chez les primeurs. Généralement, ils peuvent vous permettre de faire de bonnes affaires. L’achat se fait auprès du vigneron juste après la récolte pendant la vinification du vin. C’est ensuite à une date ultérieure que la livraison se fait. Vous pouvez aussi vous fournir directement chez les producteurs si votre temps et votre mobilité vous le permettent.

Un tout autre moyen de vous approvisionner en vin est les ventes aux enchères. Vous pouvez y faire de bonnes affaires étant donné que les tarifs y sont environ à jusqu’à 50% de moins que la normale. Renseignez-vous donc sur ce genre d’opportunités d’affaires dans votre région pour en profiter. N’hésitez pas non plus à faire quelques tours sur Internet. De nombreux sites proposent ce type de vente.

Il faut tout de même faire attention si vous achetez chez des particuliers. Il est difficile, voire même impossible de vous assurer que leurs bouteilles ont bel et bien été conservées dans les conditions adéquates garantissant la qualité du vin.

Ayez votre propre cave à vin et souscrivez à une assurance habitation

En prenant la décision d’investir directement dans des bouteilles et d’assurer vous-même la conservation de celles-ci, il vous faut impérativement une bonne cave. Cela vous évite les risques que vos bouteilles s’oxydent avec le temps. Ainsi, pour que votre investissement ne se déprécie pas rapidement, il vous est fortement recommandé d’avoir un local doté d’un taux d’humidité suffisant et d’une faible variation de température. Afin d’étendre les garanties tout en protégeant chacune de vos précieuses bouteilles de vin, réajustez votre assurance habitation.