Sélectionner une page

Nous savons tous que le fromage et le vin font partie intégrante de l’alimentation française. Mais vous avez peut-être remarqué que si certains vins rouges et fromages français se marient parfaitement, d’autres peuvent laisser votre bouche collante ou même créer un goût métallique bizarre. C’est pourquoi les experts nous conseillent souvent de nous en tenir aux vins mousseux ou aux vins blancs lorsque vous envisagez un mariage fromage et vin.

Et si vous aimez vraiment les vins rouges ? Grâce à une longue et noble histoire de plaisir de table, les vins rouges français sont très gastronomiques et se marient parfaitement avec la cuisine française. Il suffit de suivre quelques règles simples.

Adoucir les tanins avec de la graisse

Si vous aimez les rouges riches de la vallée du Rhône ou un Bordeaux rouge vif, optez pour les fromages affinés. Tout comme lorsque vous faites sécher les raisins secs pour en faire des raisins secs, au fur et à mesure que les fromages vieillissent, ils perdent de l’eau et deviennent beaucoup plus concentrés en saveur.

Cet effet de séchage donne également une teneur accrue en matières grasses qui est impressionnante pour absorber les tanins dans les vins rouges lourds et faire que le vin semble beaucoup plus lisse sur votre palais. Le Comté, le Cantal d’Auvergne ou la Tomme de Savoie, qui sont tous des fromages au lait de vache, sont d’excellents choix pour le vieillissement. Ces types de vins rouges et de fromages français se marient à merveille car le fromage ramollit le vin et le vin équilibre la forte saveur du fromage.

Pensez aux jumelages régionaux

Souvent, les vins et les fromages provenant d’une même région se marient exceptionnellement bien. Quand on y réfléchit, ce n’est pas surprenant, car les vins et les fromages régionaux sont consommés ensemble par les habitants de la région depuis des générations. Il est logique que les vignerons et les fromagers aient modifié leurs recettes au fil des siècles pour créer un mariage plus satisfaisant.

Les fromages de chèvre frais du Val de Loire, accompagnés de Cabernet Franc de Chinon ou de Bourgueil, font partie des combinaisons à déguster. S’en tenir au Cabernet Francs avec peu de tanins et de fraîcheur pour ne pas écraser le fromage, délicat et herbacé.

Un autre classique de la région est le Bourgogne rouge avec le fromage de vache Epoisses, au lait de vache. La croûte de ce fromage insolite est lavée à l’eau-de-vie de Marc de Bourgogne peut être très puissante. Dans ce cas, il est préférable de chercher des fromages plus jeunes pour ne pas submerger le vin !

Essayez les rouges français fruités avec des fromages crémeux

Si vous aimez les fromages crémeux comme le brie et le camembert, essayez de les associer à des rouges fruités comme le Beaujolais ou un élégant Bourgogne rouge. La clé ici est de choisir des vins qui ont une acidité ou une fraîcheur décente pour aider à couper à travers l’onctuosité du fromage et nettoyer votre palais prêt pour la prochaine bouchée.

Évitez les vins rouges très tanniques, car ils peuvent entrer en conflit avec le caractère crémeux du fromage et laisser en bouche une sensation collante ou granuleuse désagréable.  

Pensez à l’intensité

Pour vraiment apprécier les saveurs du vin et du fromage que vous dégustez, vous voulez qu’ils s’harmonisent dans votre bouche. Si vous combinez un fromage très fort avec un vin léger et délicat, le caractère puissant du fromage dominera et submergera le vin.

Pour obtenir le bon équilibre, combinez des vins plus légers avec des fromages moins intenses et des fromages plus intenses avec des vins plus audacieux. Déterminez d’abord le type de fromage que vous voulez servir ; par ordre d’intensité, les quatre styles principaux sont les fromages frais doux, les fromages à pâte demi-dure, les fromages à pâte dure qui sont souvent vieillis et les fromages bleus salés qui peuvent être très piquants ! Choisissez ensuite un vin qui s’harmonise avec votre fromage ; essayez des rouges français plus légers et plus frais avec des tanins plus faibles comme le Beaujolais pour les fromages jeunes et crémeux et des rouges plus complexes et plus lourds avec des fromages à pâte dure.

Lorsque vous achetez du fromage, c’est toujours une bonne idée de demander à goûter avant d’acheter si possible. De cette façon, vous pouvez vérifier l’intensité et vous assurer que vous aimez vraiment le goût ! Pour cette raison, les meilleurs endroits pour acheter du fromage sont les marchés, les fromageries spécialisées ou les supermarchés avec un comptoir de fromages et un personnel compétent.

Soyez prudent avec le bleu !

Les fromages bleus français ne s’accordent pas très bien avec les vins rouges. De tous les styles de fromages, celui-ci est le plus difficile à associer en raison de ses saveurs piquantes. En France, les sommeliers recommandent généralement d’accompagner le Roquefort ou le Saint Agur d’un vin de dessert riche en Sauternes, car la douceur contraste avec le bleu salé du fromage.

Mais ne désespérez pas si vous aimez le fromage bleu. Faites comme les Français et tenez-vous en à des rouges gras et fruités avec assez de personnalité pour tenir tête au fromage. Ce n’est probablement pas le moment de faire ressortir ce délicat Bourgogne rouge que vous tenez dans votre cave depuis des années.

Pour un bleu plus doux comme le Bleu d’Auvergne, un fromage au lait de vache de la région volcanique d’Auvergne, essayez de le combiner avec un rouge puissant de la vallée du Rhône. Si vous préférez des bleus plus piquants comme un Roquefort fort ou un Saint Agur, expérimentez avec le Bordeaux rouge qui est un partenaire traditionnel du fromage bleu en France. Ou essayez un accord régional en combinant du Roquefort avec des rouges du Languedoc. Selon la loi, le Roquefort doit être fabriqué dans un petit village niché sous le rocher du Combalou.

Selon la légende locale, la méthode de fabrication de ce fromage aujourd’hui mondialement connu a été découverte il y a des siècles par un berger local qui s’est précipité dans une grotte pour laisser son repas de pain de seigle et de lait de brebis frais en grains alors qu’il courait à la poursuite d’une belle bergère. A son retour quelques jours plus tard, après une fouille infructueuse, tout était couvert de moisissure. Affamé, il mangea quand même le fromage et découvrit les saveurs incroyables du Roquefort !

Enfreindre les règles

Et enfin, n’hésitez pas à enfreindre les règles ! Bien que ces conseils puissent vous aider à trouver des accords satisfaisants, rien ne peut remplacer votre propre expérimentation avec des vins rouges et des fromages français pour apprendre ce que vous aimez. Tout comme certaines personnes ont une haine intense pour les câpres ou la réglisse, nous avons tous des préférences et des goûts différents quand il s’agit d’associer vin et fromage.

Il se peut que vous aimiez jumeler un Roquefort bleu puant avec un Chateauneuf-du-Pape audacieux pendant que votre partenaire trouve ça dégoûtant ! Une façon amusante de découvrir les combinaisons que vous aimez est d’organiser une soirée vin et fromage avec des amis où vous pourrez tous expérimenter et voir ce qui convient le mieux à votre palais unique.